La bastide d’Eymet est située aux marges du territoire à plusieurs kilomètres de Bergerac. Je me gare non loin du centre historique et je me dirige vers la place des Arcades. C’est sur cette place centrale que je trouve l’Office du Tourisme qui propose des plans de la ville très utiles à la visite. Je m’en procure un et je pars à la recherche des panneaux explicatifs. Un livret-jeu pour les enfants est également disponible.

La place est très mignonne avec ses arcades gothiques, les volets en bois et quelques maisons à colombage. Le cachet des bastides opère ! Au centre, une fontaine. Dommage qu’elle soit cachée par les voitures qui se garent tout autour !

Sous les arcades plusieurs restaurants : terroir ou exotisme selon votre convenance. Je constate qu’il y a beaucoup de salons de thé à Eymet, que ce soit sur la place des Arcades ou dans les rues voisines. La touche britannique est aussi bien présente, je remarque que les noms des restaurants sont anglais !

Au loin, je vois le clocher de l’église Notre-Dame. Malheureusement, elle était fermée, je n’ai donc pas pu admirer l’intérieur. L’architecture me rappelle celle de Bergerac.

Je retrouve les aménagements typiques des bastides avec les rues en angle droit, ces lotissements carrés et les petites ruelles qui desservent les maisons. La pierre est blanche à Eymet, les volets sont souvent colorés d’un bleu-gris faisant ressortir le calcaire blanc. Cela différencie cette bastide des autres plus au sud-est du Périgord comme Monpazier. Chaque bastide est différente, je ne retrouve pas forcément tous les éléments à chaque fois. Ici, par exemple, je n’ai pas trouvé le centre géographique de la bastide illustré par le pal.

Je me dirige ensuite vers le château. Il est très bien conservé et sans doute restauré. A l’arrière, un petit parc qui fera le plaisir des enfants avec quelques jeux. Il est bien fleuri et décoré. Il y a une belle perspective sur le château !

Je retourne sur mes pas et je décide de me rapprocher du Dropt qui passe à quelques mètres d’Eymet. Le plan m’indique un moulin et le port. Je vois la rivière avec plusieurs nénuphars, les cygnes et les canards flânent tranquillement sans faire attention à ma présence. Quoique, au moindre froissement d’un paquet de gâteaux, ils font les curieux !! Je suppose que le moulin est derrière la rivière mais des panneaux explicatifs m’indiquent le passage des gabarres et des marchandises.

L’ensemble des panneaux historiques sont bien réalisés. Je n’ai rien à dire là-dessus, il faut juste bien les chercher parfois. Le tour de la bastide est vite fait, le principal se trouve sur la place centrale. Regardez bien aux murs, il y a quelques surprises dont la peinture du film « Dolce vita ». Le restaurant italien en-dessous doit en être l’auteur ! Je trouve le clin-d œil sympa.

Personnellement, je trouve que tout le charme d’Eymet et tout son cachet se matérialisent sur la place des Arcades. L’architecture est belle et bien restaurée. Il y a encore quelques éléments médiévaux en place avec des fenêtres polylobées et des échauguettes. Les arcades donnent du charme aux établissements situés en-dessous, c’est agréable de s’y restaurer.

Eymet est un bon point d’arrêt lorsque vous êtes dans les environs de Bergerac. Des marchés nocturnes tous les mardis soirs sur la place des Arcades et les marchés gourmands se déroulent tous les jeudis soirs à partir de 18 heures dans le parc du château.

Bonne découverte !

Encore plus d’informations ici. 

Eymet

Eymet
Eymet
Eymet
Eymet
Eymet
Eymet
Eymet
Eymet
Eymet
Eymet
Eymet
Eymet
Eymet
Eymet

#bastide #périgordpourpre #village


Retour à la page "Culturelle"