Accueil > Tourisme > Découvrir > Visite du Périgord > Le Périgord noir

Périgord noir

Sarlat

SarlatSarlat-la-Canéda, vieille ville fortifiée des plus charmantes de France, au cœur du Périgord Noir, se visite à pied. Aucune construction antérieure à l'époque romane n'est visible, seuls les XIIème et XIIIIème siècles ont laissé leurs traces dans la cité médiévale.

La ville prend son origine avec le monastère construit au IXème siècle. Au XIIème siècle, son activité religieuse lui permet d'atteindre des dimensions comparables à celles de Périgueux ou Bergerac.

Sarlat séduit à la seule vision de ses toits de lauze. Parcourir ses ruelles, c'est lire près de mille années d'architecture authentique où prédomine la pierre blonde et chaude du Périgord Noir. Le patrimoine exceptionnel de cette ville européenne se visite tout au long de l'année. Des visites guidées sont proposées par l'Office du Tourisme de Sarlat (Rue Tourny à Sarlat, Service Visites Guidées au 05 53 31 45 42).

Venir à Sarlat, c'est découvrir une nature qui, en arrière-saison, dévoile mieux encore sa générosité. Outre le patrimoine architectural exceptionnel vous pourrez savourer sa gastronomie et apprécier ses festivités culturelles. En effet, le cadre prestigieux de la ville donne une émotion particulière à ceux qui viendront participer au Festival des Jeux du Théâtre (juillet août), au Festival du Film de Sarlat (novembre), à la grande exposition de Peinture (juin à septembre) et aux divers spectacles et activités du Centre culturel et des Congrès (toute l'année)

Sarlat s'ouvre sur l'avenir : économies traditionnelles et nouvelles technologies se développent dans un environnement protégé. De plus, de gros efforts sont entrepris pour mettre en valeur le patrimoine : pavage des rues, éclairage au gaz naturel, aménagement de la zone piétonne, facilités de cheminement pour les personnes à mobilité réduite. Tout est fait pour mieux apprécier le cadre prestigieux de la cité médiévale

Pour votre information: En Juillet Août, l'Office de Tourisme de Sarlat est ouvert non stop de 09h à 19h en semaine et le Dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h

Belvès

Belvès Cité médiévale aux 7 clochers, Belvès est installé sur un éperon rocheux surplombant la vallée de la Nauze.

Occupé depuis la préhistoire, Belvès et ses environs regorgent de vestiges historiques et archéologiques :

  • Beffroi du XIIème siècle,
  • Castrum du XIème siècle,
  • Halle et pilori du XIVème siècle,
  • Sites troglodytiques situés sous la place de la Halle dans lesquels on a retrouvé des tessons de poteries du XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles.

Beynac

Au bord de la Dordogne, classé l’un des plus beaux villages de France.

Bourg médiéval, aux maisons accrochées le long de la falaise, dominé par sa forteresse. Vieilles ruelles et petites places pavées à l’ancienne

Promenade en bateau sur la rivière. Canoës-kayaks. Sentiers pédestres.
Visiter: Château de Beynac, Musée “Les premiers paysans”. Parc archéologique. Eglise de Cazenac.

Domme

Sur un promontoire escarpé, la bastide de Domme surplombe l'un des paysages les plus harmonieux de la vallée de la Dordogne.

Fondée par Philippe le Hardi en 1283, elle a la forme d'un trapèze. Les fortifications qui l'enserrent ont été adaptées dans leur tracé aux nécessités du terrain.

A l'intérieur, les rues suivent un plan géométrique. Les maisons aux toits pentus couverts de tuiles, bâties en pierre ocre, s'ornent de balcons et d'escaliers extérieurs fleuris.

Du promontoire de Domme, vue sur la vallée de la Dordogne du cingle de Montfort à l'Est, à Beynac à l'Ouest.

La Roque Gageac

Adossé à une falaise qui surplombe la vallée de la Dordogne, le village de La Roque-Gageac est l'un des plus beaux de cettepartie de la vallée

Ses ruelles pittoresques mènent à l'église bâtie sur le roc.

Du roc, vue sur la Dordogne qui coule entre champs et prairies

Les Eyzies

Au confluent de la Vézère et de la Beune, le bourg des Eyzies occupe un site agréable dans un cadre de falaises couronnées.

Ce centre mondial de la préhistoire est connu pour l'abondance de ses richesses archéologiques.

Un homme préhistorique vous accueille, lourd géant de pierre imaginé par le sculpteur Dardé, en 1930.

Il domine, depuis la terrasse du château, la "capitale de la préhistoire". Cette verte vallée au tracé capricieux, ces hautes falaises surplombantes, grises et ocre, l'emplacement même du village blotti à leur pied, furent le cadre choisi par l'homme, dès l'aube des temps. Les grottes, les auvents, les replats de la roche se prêtaient à l'installation d'habitations ; les témoignages de la vie primitive sont ici plus nombreux et plus apparents qu'en aucune autre région et, surtout, ils s'échelonnent de façon continue depuis 400 000 ans (couche inférieure de la Micoque), jusqu'aux Gallo-Romains (Laugerie-Basse) et Haut-Médiéval (La Roque-Saint-Christophe et La Madeleine), en passant par l'homme de Néanderthal (Le Moustier, - 50 000 ans) et les artistes de Cro-Magnon (Lascaux, Font-de-Gaume, 15 000 ans).

Limeuil

Classé parmi les “plus beaux villages de France”, Limeuil termine admirablement la belle vallée de la “Vézère”, un des cent points retenus par l’UNESCO pour le patrimoine de l’humanité.
Au confluent de la Vézère et de la Dordogne, situation privilégiée, il a toujours attiré les hommes. Site préhistorique, ses terrasses rocheuses dominant les rivières constituaient un lieu de défense. Cité médiévale, la ville vécut les luttes d’influence française et anglaise pendant la guerre de Cent ans. Pendant des siècles la batellerie fut active et les lourdes gabarres eurent Limeuil pour port et “Ancre de salut”.

Limeuil vous offre:

  • promenades en “Balladin” sur les rivières, canoës, kayaks
  • pêche, baignade
  • circuits pédestres et VTT
  • camping, gîtes ruraux
  • artisanat d’art: verre soufflé et forge.

Montignac

Mondialement connu pour la très célèbre “Grotte de Lascaux”.
Seul se visite aujourd’hui son fac-similé. Porte d’entrée de la vallée de la Vézère “Vallée de l’Homme” et de ses nombreux sites.

Base de départ des randonnées en canoë-Kayak.

Visiter : Grotte de Lascaux. Site de Regourdou (vue sur le gouffre. Musée berceau du culte de l’ours : ours vivants).

Manifestation annuelle : Festival du Périgord Noir.

Terrasson

Au carrefour de trois provinces, traversée par la RN 89 et baignée par la Vézère, Terrasson qui est située à l’entrée du Périgord Noir et aux confins du Limousin et du Quercy, a une vocation touristique certaine. Ses possibilités d’accueil en constante amélioration, l’étendue et la diversité des distractions offertes aux touristes (stade, piscine, tennis, fêtes, concerts), en font à la fois une étape idéale entre les montagnes d’Auvergne et le littoral Atlantique et, au seuil de la Vézère Préhistorique, un centre de séjour particulièrement apprécié.

La vieille cité entoure la masse imposante de l’église d’un chapelet de toits gris, qui semblent abriter jalousement de petites ruelles ou des escaliers pittoresques qui escaladent la colline.

Des remparts de l’antique abbaye, un magnifique panorama s’offre aux yeux du visiteur qui domine la Vézère, ses deux ponts et les quartiers neufs, coquets et animés. Au nord, les vertes collines annoncent le tout proche Limousin, pays des sources et des bois, tandis que la maigre végétation des coteaux sud indique déjà le rude Quercy.

De ce paysage, chaud en couleurs, se dégage à la fois une impression de calme et d’équilibre qui appelle tout à la fois au recueillement et exalte l’imagination. Dès 1994, la beauté sera rehaussée par les jardins de Terrasson la Villedieu “les Jardins de l’Imaginaire”, vaste jardin contemporain de 6 hectares, à visiter qui évoque l’histoire des jardins de l’humanité.Ne manquez pas de découvrir ce lieu unique, propice à la découverte et à la rêverie.