dans le sac à dos d'Auriane

Le village du Bournat

Je pensais que l’élément nécessaire pour remonter le temps était une DeLorean ! Et bien non, j’ai trouvé le Village du Bournat, en plein cœur du Bugue, pour vivre la vie en 1900 !

L’entrée m’attire déjà au premier coup d’œil ! Une belle bâtisse périgourdine en pierre, un petit parc agrémenté d’une fontaine et de fleurs.

Le village du BournatJe passe l’accueil, je vois sur le côté la boutique remplie de jolies choses. C’est bon je suis entrée, les couloirs du temps se referment sur moi, je suis dans l’ambiance. Les vieilles charrues sur le côté, les vélos d’antan, les attelages pour chevaux. Je passe devant le restaurant « chez Paul » qui a l’air de proposer de bons petits plats du pays. J’arrive sur le premier grand espace appelé : la fête foraine.  Je fais connaissance avec le manège phare : le pousse-pousse. Le manège démarre, petit à petit mes pieds quittent la terre ferme ! L’effet ventilateur est idéal quand on a trop chaud mais je vous déconseille ce manège après un quelconque repas ! D’autres manèges sont présents autour mais réservés aux enfants. Je passe ensuite par le « rigolarium » où je me retrouve face à des miroirs déformants, je comprends mieux pourquoi cet espace se nomme ainsi, j’entends que des rires autour de moi ! Je m’attarde un peu sur les autres jeux de la fête foraine : le chamboule-tout, le palet, l’as du tir … tous ces jeux de l’époque sont aussi simples qu’amusants !

Je fais ensuite un petit détour vers l’école ! J’aurai voulu avoir mon école entourée d’une fête foraine, les récrés auraient été bien plus sympathiques. Les tables en bois sont alignées les unes derrières les autres, les encriers en bout de table, les cahiers exposés dans des bibliothèques. Attention tout de même au bonnet d’âne sur le bureau de l’instituteur ! Je m’installe sur l’une des tables, prête pour l’interrogation surprise !

Je pars ensuite vers l’atelier de la photographe, charmante et accueillante. Ni une, ni deux, je me retrouve en costume d'époque (fait main !) et je repars avec ma belle photo rétro ! Pas mal non ?!

Je continue mon petit bout de chemin dans le parc pour tomber sur d’autres manèges. Ces derniers sont tous d’époque, « vieux comme mes robes » comme disait un grand monsieur ! J’ai eu un énorme coup de cœur pour cette bonne vieille dame de 116 ans : la chenille. Elle est magnifique avec les noms de jeunes filles sur les sièges et ses décors ! C’est le manège des amoureux et je comprends pourquoi.


Le village du Bournat

Je tombe ensuite sur le coin mystère des marais et de la ferme. Un tour de barque est possible, parcours d’environ 900 mètres en compagnie des animaux (chèvres naines, vaches écossaises, moutons …). Je n’ai pas fait le petit tour, il me manquait des bras pour ramer !!! Je me dirige vers le beau moulin à vent que j’ai aperçu au loin dès mon arrivée. J’entre et je rencontre le meunier qui m’explique comment la farine est fabriquée.

Le parcours continue. La chapelle sur ma gauche, un vieux garage sur ma droite. Je déambule dans les allées avec des yeux émerveillés. Je vois les vieux jeux d’antan, j’apprends le savoir-faire des artisans : je rencontre le tourneur sur bois qui me montre comment réaliser des petits champignons de bois, le coutelier, le boulanger dans son fournil où l’odeur du bon pain me donne envie de casser la croûte, la confiturière. Je décide de finir ma visite par un tour de grande roue des années 1930 ! Un régal, surtout quand je me retrouve bloquée à plus de 35 mètres de hauteur avec une belle vue sur le parc : « hey oh vous me voyez, je suis là-haut ». Bien sûr je n’ai pas eu beaucoup de réponses, voire aucune, mais je me suis bien amusée.

Le village du BournatDes balades dans le parc sont faisables en calèche et en voiture d’époque mais je ne les ai pas vues pendant ma journée. Dommage, ça doit rajouter du charme à la visite ! Je n’ai pas pu voir également la nouvelle attraction qui est la mini ferme, encore en construction ! La suite au prochain épisode, surtout que des nocturnes ont lieu l’été.

Il ne faut pas hésiter à passer la journée au Bournat, des aires de pique-nique sont très agréables et la bonne humeur est transmise par le cadre du parc et les employés. C’est le petit village périgourdin authentique et rustique, une petite fourmilière pleine de vie qui m’a fait voyager et découvrir les modes de vie de mes grands-parents.  Je pense qu’il faut avoir les yeux partout quand on s’y promène. Chaque petite maison, chaque jardin, renferme des petits trésors que l’on découvre ou redécouvre !

Pour information, si vous visitez l’aquarium dans les 24h après votre visite du Bournat, vous bénéficiez d’un euro de réduction sur l’autre site pour chaque entrée.

Plus d’informations ici.

Le village du Bournat

Le village du Bournat
Le village du Bournat
Le village du Bournat
Le village du Bournat
Le village du Bournat
Le village du Bournat
Le village du Bournat

Le village du Bournat

#activité #découverte #jeux #loisirs #périgordnoir #terroir


Retour à la page "Dans le sac à dos d'Auriane"