Au sud-est du département, le castrum de Belvès surplombe la vallée de la Bessède. Lorsque que j’arrive depuis Périgueux, le castrum ne se voit pas tout de suite, il se dessine petit à petit au fur et à mesure que j’avance en voiture ! Je me gare sur le parking gratuit situé à quelques pas de l’entrée du village. La vue à ce niveau est déjà très sympathique sur une campagne qui s’éveille !

Je monte ensuite vers Belvès et j’arrive directement sur une place ronde qui renferme la halle du XVème siècle. Le passé historique de Belvès me saute directement aux yeux, certaines maisons semblent figées dans le temps. Ni une, ni deux je me retrouve sous la halle qui possède une charpente très bien conservée. Je remarque quelques entailles sur les poutres : cela indique que les étals des bouchers étaient placés à cet endroit ! Tous les piliers ont été refaits excepté un, je vous laisse le retrouver ;) Sur l’un des piliers, le pilori est toujours là, une chaîne est exposée dans la vitrine !

En face, le beffroi s’élève et abrite l’Office du Tourisme. Ici, vous trouverez tous les renseignements nécessaires pour visiter Belvès. Des visites guidées ont lieu, des audio-guides sont disponibles et d’autres plans sont accessibles pour un parcours libre dans le village. C’est aussi ici que les billets pour les maisons troglodytiques sont vendus. La visite du château se fait sur réservation uniquement et je vous conseille de réserver à l’avance !!

Je commence mon parcours dans Belvès par l’entrée du castrum. Il s’agit d’un porche coudé immense qui ne laisse passer aucun véhicule. Seules les baskets sont autorisées à l’intérieur ! La clef du castrum est accrochée sur le côté et un panneau m’indique un peu son histoire. Je passe ce tunnel ni trop large, ni trop étroit et je commence à apercevoir de belles petites maisons en pierres, les linteaux sont souvent en bois et les fenêtres présentent quelques formes gothiques. J’arrive tout de suite devant un bâtiment remarquable avec des vitraux, de colonnettes, des arcs brisés et des armoiries sculptées. Cette façade originale casse un peu le cachet médiéval périgourdin du reste du village. Ce bâtiment est dédié au Pape Clément V, ancien archevêque de Bordeaux et seigneur de Belvès au XIVème siècle.

Je continue mon chemin et les ruelles commencent à s’étaler en toile d’araignée. Au bout de la rue, une grande place : celle du petit Fort. En face de moi, la tour Rastignac et sur ma gauche celle de l’Auditeur. Cette place permet une nouvelle fois d’apprécier la vue depuis l’éperon rocheux, elle sert de belvédère. Il y a même un petit potager ouvert à tous ! C’est la première fois que je vois ce type d’installation et j’aime beaucoup ce genre d’initiative !!

Je remonte la rue après la tour Rastignac pour arriver sur la place de l’hôpital. Elle est très charmante et une nouvelle tour est conservée. Il y a les marques de l’ancienne poterne au sol. La rue qui suit me ramène à l’office. Sur mon chemin, je m’arrête devant l’hôtel dit Bontemps qui possède une façade toute sculptée. Un homme prestigieux devait habiter ici !!

Je me retrouve à nouveau sur la place de la halle. Je me dirige vers la rue de gauche nommée Foncastel. Je retrouve le cachet médiéval, certaines maisons ressemblent à d’anciennes échoppes de marchands. En l’air, une exposition permanente est installée. Des morceaux de jeans sont accrochés un peu partout dans les rues. Cet art contemporain vient contraster avec le reste des éléments architecturaux du village, je trouve que cela enlève un peu de charme !

Je remonte quelques ruelles pour arriver dans la rue marchande qui regorge de magasins de souvenirs, de petites brasseries et de quelques commerces. Je trouve d’ailleurs dans cette rue un passage secret médiéval où le plafond, parfois fait de poutres, n’est pas bien haut ! Je ressors par une rue perpendiculaire et je tombe sur le fameux château qui renferme des peintures murales ! La porte d’entrée, quelque peu imposante, me laisse curieuse ! A la fin de cette rue, le couvent des Frères Prêcheurs suivi de la mairie. Je vois au loin un autre clocher, celui de l’église abbatiale. Elle est assez excentrée et il faut monter quelques rues pour l’atteindre. Une fois à l’intérieur, je découvre des parois et plafonds peints d’une excellente qualité !

Je reviens sur mes pas en prenant soin de vagabonder dans plusieurs autres ruelles authentiques. A nouveau devant le couvent des Frères Prêcheurs, je décide de continuer tout droit pour suivre le rempart. Je tombe sur un très beau point de vue qui est idéal pour prendre quelques photos. Attention, cela dit, au trottoir qui n’est pas large voire inexistant !

Je retrouve la halle et je décide de finir mon voyage en descendant vers l’autre partie du rempart. Cette rue est à droite de l’entrée du castrum. Sur la place, j’apprends que les bêtes étaient attachées ici, un anneau est toujours présent. Au-dessus, j’aperçois l’arrière de la maison dédiée au Pape Clément V, je vois quelques arcades et colonnes. En suivant le rempart, après quelques virages, je me retrouve au parking. La boucle est bouclée et ma visite de Belvès se termine. Je profite une dernière fois de la vue de la place de la halle en prenant un jus de fruit au salon de thé « pourquoi pas » qui possède un franc succès à Belvès (succès que je peux confirmer !).

Tous les âges se côtoient à Belvès mais l’architecture médiévale est particulièrement présente. Certaines maisons sont laissées brutes, sans restaurations. C’est ce qui me plait le plus ! Les habitants sont chaleureux, certains sont venus me parler pendant ma promenade! Le fait d’être dans un petit village rend l’ambiance plus conviviale.

Belvès est un excellent point d’arrêt pour passer un séjour agréable en Périgord. Le village est proche de centres urbains importants comme Sarlat, Domme et autres bastides. Cela permet d’avoir un pied à terre et de pouvoir visiter plusieurs autres sites sans faire beaucoup de kilomètres !

J’ai été charmée par Belvès. Ce village mérite son label « des plus beaux villages de France » ! Je tiens à préciser également que la fête médiévale a lieu en août, c’est un événement qu’il ne faut pas manquer. Toute la ville est replongée au Moyen Age : musique, décors, spectacles, costumes et banquet !

Bonne visite !

Belvès

Belvès
Belvès
Belvès
Belvès
Belvès
Belvès
Belvès
Belvès
Belvès
Belvès
Belvès
Belvès
Belvès
Belvès

#médiéval #périgordnoir #village


Retour à la page "Incontournables"