Sarlat-la-Canéda

Sarlat, capitale du Périgord Noir, très connue pour son grand marché et son architecture héritée du Moyen Age.  Cette ville peut se résumer en trois mots : gastronomie, Histoire et terroir.  Je sais que je vais passer une bonne journée !

La ville

Sarlat et le manoir de GrissonJ’arrive à pied dans le centre de Sarlat, par la Traverse, une grande rue pleine de boutiques diverses. J’emprunte la ruelle qui me mène au centre historique et je vois dès le départ tout le caractère moyenâgeux des lieux. Arcades romanes et gothiques, archères, fenêtres ornées qui habillent les bâtiments de pierre jaune. Je traverse la place des oies dorées si connues et photographiées et je me dirige vers la place de la liberté où le marché est en pleine action : il est immense et très étendu. Ce que j’ai aimé dans ce marché, c’est son caractère très rustique avec des produits bruts ! Le marché couvert est lui aussi très vivant, les portes sont vraiment impressionnantes et font un contraste avec le reste de l’architecture, entre ancien et moderne !

Je rencontre aussi le Badaud, qui surveille le bon déroulement du marché et la vie quotidienne de la Place de la liberté. Je ne peux pas m’empêcher de lui serrer la main et de faire une photo avec lui ! Sa célébrité traverse les frontières !!

Je continue mon parcours dans les rues, je tombe sur l’immense cathédrale très bien ornée de l’extérieur comme de l’intérieur ! J’emprunte une porte dérobée et je tombe sur la lanterne des morts et ses 10 mètres de haut. Je ne pouvais pas la louper !!

Sarlat et le manoir de GrissonLa vieille ville est vraiment charmante et agréable, remplie d’hôtels particuliers, de boutiques gourmandes et artisanales. J’ai eu un sacré coup de cœur pour la maison de la Boëtie, avec ses fenêtres sculptées et son architecture typique ! Il ne faut pas hésiter à lever les yeux vers les toitures, les ouvertures, les balcons, vous n’êtes pas à l’abri de quelques objets surprenants! Les restaurants se répondent, omelettes aux cèpes par-ci, salade de gésiers par-là, tartelettes aux noix en dessert ! Le Périgord, le vrai !!!


Je vois que l’Office du Tourisme propose des visites guidées de la ville tous les jours à 10h30 sauf le samedi à 15 heures. J’ai préféré faire un parcours libre mais je pense que la visite guidée permet de voir les éléments remarquables de Sarlat qui sont parfois cachés !!

Manoir de Gisson

Située sur la place des oies dorées, je décide de visiter cette belle bâtisse au coin de la rue. Je récupère mon billet d’entrée et je passe le rideau qui sépare l’accueil du musée. J’aime bien ce côté mystérieux !

Je commence par les caves qui renferment une exposition dédiée aux cabinets de curiosité. Les vitrines exposent des masques africains, des crânes de caïmans, des animaux empaillés, c’est une ambiance assez exotique ou vaudou ! J’apprends même le salaire des bourreaux au Moyen Age pour chaque type d’exécution, je ne sais pas si je dois rire où m’inquiéter !!!

Je monte au premier étage et je me retrouve projetée au XVIIème siècle avec un mobilier impressionnant : beaux sièges, des chandeliers, des livres et une musique de fond digne de la cour du roi ! Les portraits me suivent du regard comme s’ils étaient inquiets de voir disparaître quelque chose ! Bonjour Madame, bonjour Monsieur ! J’atteins la salle d’honneur où ma première expression est « woah » !! La table est joliment bien dressée et le plafond peint est splendide. Cette salle donne sur une terrasse me permettant une belle vue sur la place des oies.

J’emprunte ensuite l’escalier à vis qui mène aux appartements de Madame, toujours bien meublés, et le bureau des consuls composé d’objets exotiques venus d’Egypte. L’horloge sonne, le plancher craque sous mes pieds, j’ai l’impression de vivre réellement dans ce manoir !! Je continue mon ascension vers les combles : je me retrouve face à une baie vitrée qui me permet de voir la charpente et surtout la toiture en lauze spécifique de Sarlat ! Je suis impressionnée de voir comment la lauze est disposée, est-ce que si j’en pousse une tout s’effondre ?! Le grenier est rempli d’un pêle-mêle d’objets que je tente d’identifier : chaussons, landau, brosse !!

Ma visite se termine, après une heure dans la peau des aristocrates sarladais ! J’ai passé un excellent moment et ce manoir renferme bien des surprises !

J’ai voulu me rendre à l’ascenseur panoramique de l’église Sainte-Marie mais une affiche m’indique que c’est fermé. Je ne vois pas d’horaires indiqués ni de raisons. Je suis assez déçue, j’aurai vraiment voulu voir Sarlat à 360° !!

Sur le chemin du retour, vers l’extérieur de la ville dans la zone du Pontet, la faim me gagne et j’entre dans une charmante boulangerie (boulangerie Roulland) qui fait aussi salon de thé. J’ai apprécié l’accueil très chaleureux, la présentation soignée ainsi que les produits délicieux et gourmands. Elle mérite vraiment le détour !!!

J’ai passé une excellente journée dans les rues de Sarlat.  Si je devais conclure, je dirai que la ville a touché mes cinq sens : le goût avec ses bons produits du terroir,  la vue grâce à son architecture moyenâgeuse, l'odorat par ses terrasses qui nous font saliver dès que l'on marche dans les rues, le toucher grâce aux produits frais que propose le marché et l'ouïe grâce au bruit des diverses animations et la convivialité qui s'en dégage. 

Encore plus d’informations ici. 

Sarlat et le manoir de Grisson

Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson
Sarlat et le manoir de Grisson

#découverte #périgordnoir #ville


Retour à la page "Culturelles"