dans le sac à dos d'Auriane

Le chai de Lardimalie

Le petit village de Saint-Pierre-de-Chignac, à quelques kilomètres de Périgueux, renferme le musée du vin : le chai de Lardimalie. Le nom sonne si bien à mon oreille que je décide d’y poser mon sac à dos.

J’ai devant moi un bâtiment en U, authentique et très bien entretenu. La visite commence avec la propriétaire. Elle m’explique un peu l’aménagement du bâtiment depuis l’extérieur et ce qu’ils renferment. Je retourne à l’intérieur et elle me conte l’histoire du chai et de son propriétaire et comment il est arrivé à construire le chai. Elle me montre ensuite le plan de la bâtisse, je constate sa grandeur et la répartition des pièces. Cela m’a permis de bien visualiser les lieux avant la visite.

J’entre dans la première salle. Elle est immense,  toujours aussi authentique et chargée d’histoire. Des tonneaux sont rangés sur les côtés, des affiches et des plans sont sur les murs. Je retrouve la photo du propriétaire initial et de son histoire qui est retranscrite en BD pour les enfants ! J’ai trouvé cette idée super et très pédagogique ! Je peux admirer des photos d’époque, comprendre la vie des vignerons et leur métier. Tous les objets exposés proviennent du chai et sont un héritage familial ! Je suis fascinée par les livres de comptes dans la vitrine, si bien écrits !

Les affiches publicitaires sont aussi très amusantes ! Je découvre une affiche très parlante qui dénonce les méfaits de l’alcool. Je constate que les publicités s’adressent à tous les âges, même les cahiers de brouillon des écoliers en possèdent une ! Les autres tables sont remplies d’outils dont la fonction m’est expliquée très clairement par la propriétaire ! Elle n’hésite pas à nous faire tenir les outils et les manipuler ! J’ai adoré la tapette qui sert à faire deviner le degré de remplissage du tonneau à l’oreille en le frappant. J’ai testé et j’ai pu constater les nuances de bruit.

Chai de Lardimalie

J’entre ensuite dans le cuvier. Je me retrouve devant des cuves en bois immenses, de différentes tailles. J’emprunte l’escalier à double volée magnifique pour arriver au-dessus des cuves. Je vois des rails et des plaques tournantes au sol, tout bouge et tout roule entre les cuves et l’espace de chargement ! Très ingénieux. La charpente au-dessus de ma tête est sublime également.

Je retourne au rez-de-chaussée, dans la dernière salle, celle des barriques. Elles sont positionnées les unes derrière les autres, les tailles varient ! Assez impressionnant je dois dire ! J’apprends toute la chaine opératoire pour fabriquer le vin au XIXème siècle. Quelques étapes ont été gardées mais rien ne vaut les vieilles méthodes ! Le vin n’a plus de secrets pour moi !

La visite est très agréable, la propriétaire est passionnée et parle avec tellement d’aisance que je me suis laissée porter par ses paroles ! Des parcours ludiques sont proposés aux enfants l’été, un diplôme est même délivré pour les vignerons en herbe !

Pour information, le chai sera exceptionnellement fermé du 10 au 17 mai. Des nocturnes vont être organisées tous les vendredis de juillet et août et pendant la nuit des musées le 21 mai.

Bonne visite !

Besoin d'informations ? Cliquez ici.

Chai de Lardimalie

Chai de Lardimalie

Chai de Lardimalie

#activité #découverte #dégustation #jeux #musée #périgordblanc #vin


Retour à la page "Dans le sac à dos d'Auriane"